Lifestyle Parole de Femmes

Les maman célibataires font-elles plus ou moins de tâches ménagères que les maman en couple ?

Tâches ménagères Femmes
 
Pourquoi cette question, me direz-vous ? 
Je vous répondrai que mes 20 dernières années de “mère célibataire” et mes 15 années précédentes de “femme mariée” me donnent toute légitimité pour répondre “OUI” à cette question !
Il est assez extraordinaire de se rendre compte que nos comportements peuvent changer face au quotidien de notre environnement familial.
Avec le recul, je me suis aperçue que j’étais beaucoup plus exigeante…. avec moi-même, bien sûr….. lors de mes années de vie de couple ! 
 
Mais pour quelles raisons ? 
Je répondrai, en toute sincérité, afin de ne pas décevoir mon conjoint. C’est totalement fou, avec le recul, de s’apercevoir à quel point l’exemple de nos parents nous colle à la peau.
En effet, ma chère maman, étant femme au foyer, passait son temps à faire le ménage, la cuisine et de la couture qui était sa grande passion. Je la revois, encore, à quatre pattes, sous la table de salle à manger, chaque jour pour “faire la poussière”.
Dès 8 h du matin, le balai, l’aspirateur étaient de sortie afin que la maison soit parfaite lorsque nous rentrions de l’école ou du bureau pour mon père ! 
 
Et j’ai essayé de conserver pendant de nombreuses années ce même rythme d’organisation mais… avec un job en plus !
De ce fait, c’est à 5 h 30 / 6 h du matin que je commençais à oeuvrer et ne me couchais pas le soir avant minuit. Ah… les séances de repassage du soir et les yeux qui se ferment de fatigue ! 
 
Puis, la Vie a décidé de me faire changer de statut et je me suis retrouvée seule avec ma fille cadette âgée de 7 ans.
Et là, je reconnais humblement que j’ai totalement changé de comportement. En effet, j’ai estimé, très rapidement, qu’il était préférable que je passe du temps avec elle plutôt que d’astiquer les meubles chaque matin !
Sans tomber dans les excès du laisser-aller, j’ai mis en place une toute autre organisation. Je n’avais plus, à l’esprit, cette notion d’exigence de peur de décevoir un conjoint qui aurait pu penser que je n’étais pas une “bonne maîtresse de maison”. 

De ce fait, j’étais beaucoup plus détendue et disponible pour échanger avec ma fille, pour jouer avec elle, pour aller se promener, pour lire (j’adore la lecture) tout en ayant, toujours, un job exigeant avec des horaires à rallonge. 

Honnêtement, si l’aspirateur n’était pas passé, chaque jour, je ne m’en offusquais plus et ma chère fille… encore moins ! 

Quant au repassage des pyjamas… franchement, à quoi cela sert-il ? 

Pourquoi partager ces quelques souvenirs et ce ressenti avec vous ? 
Simplement pour vous faire sourire (si vous vous reconnaissez) et vous faire sentir moins seule ! 
A très bientôt. 

Tu pourrais aussi aimer

Aucun commentaire

    Laisser une réponse